Geoparque Unesco

Les fossiles

Les fossiles sont des restes d’anciens organismes conservés dans les roches. La plus part sont des parties du squelette, ou bien ils correspondent à des signes de leur activité (empreintes, pistes, etc...)

Il y a encore beaucoup à découvrir dans le Sobrarbe, bien que les fossiles que nous connaissons déjà nous montrent la spectaculaire diversité de la vie à travers de l'histoire géologique. Peu de fossiles sont connus du Paléozoïque et du Mésozoïque, mais du Cénozoïque il y en a beaucoup, surtout de ceux qui sont liés au bassin de l'Éocène, riche en organismes marins et terrestres: plantes, invertébrés, vertébrés, etc.

Les roches du Paléozoïque ont subi deux orogénie importantes, l’Hercinique et l’Alpine; en plus, le métamorphisme régional a affecté un grand nombre d'entre elles jusqu’à effacer toute preuve fossile. Toutefois, des fossiles ont été trouvés d'invertébrés marins du Dévonien dans la vallée d’Otal et de l’Ara: Céphalopodes (Goniatites, Orthoceras), crinoïdes (Cyathocrinus), brachiopodes (Atrypa, Spirifer, Orthis), anthozoes (Pleurodictium, Calceola, Favosites), trilobites (Phacops), etc...

Du Mésozoïque il y a peu d’affleurements fossiles jusqu’au Crétacé. Dans le Crétacé Supérieur il y avait beaucoup d’invertébrés marins d’eaux chaudes. De grands bivalves (Inoceramus) ont été trouves entre Cotiella et Peña Montañesa, dans la vallée de La Larri (Hippurites) ou à Saravillo (Pecten) et des Brachiopodes (Terebratula) près de Cortalaviña. Dans le massif de Monte Perdido on a trouvé de nombreux exemplaires d’ostréidés (Ostrea), de foraminifères (Lacazina, Orbitolites), d'échinodermes (Ananchites), etc...

Le Cénozoïque est le plus prolifique en fossiles, spécialement dans l’étape du domaine marin (Paléocène, et la plupart de l’Eocène).

Dans le Paléocène, il faut remarquer dans le Parc National d'Ordesa et Monte Perdido la présence de foraminifères (Operculina, Discocyclina) et une nouvelle espèce de crocodile d’environ 57 millions d'années.

Mâchoire de crocodile de Lamata. (Photo: Jésus Cardiel).

Dans l’Eocène marin les foraminifères étaient très abondants (Alveolina, Assilina, Discocyclina et surtout Nummulites) dans la zone de Mediano et Santa María de Buil. Nous pouvons trouver des fossiles d'invertébrés marins dans la zone de Fiscal: bivalves (Chama), gastéropodes (Cerithium, Turritella, Fusus), etc... Les échinodermes (Ditremaster et Linthia) sont aussi représentatifs dans la zone de Santa María de la Nuez et à Eripol les gastéropodes (Velate, Campanile, Potamides, etc)...

Dans de nombreuses strates d'origine marine profond, depuis Guaso jusqu’à Arro, peuvent se trouver des évidences des activités des invertébrés (empreintes, pistes, etc)...

Dans le Biello Sobrarbe il y a de nombreux gisements de vertébrés de l’Eocène qui sont en train d’être étudiés. Très importants sont les fossiles des époques de transition de poissons, tortues, crocodiles et mammifères. Près de a target="_blank" href="http://fosilesdesobrarbe.blogspot.com/">Lamataon a aussi trouvé des fossiles de feuilles de palmier et de fragments de bois qui confirment le climat tropical ou subtropical de l'époque.

À partir de l’Eocène l'activité des processus de sédimentation diminue au Sobrarbe en faveur des processus d'érosion qui rende difficile la fossilisation.

Dans le Quaternaire, certains fossiles peuvent se trouver dans les terrasses fluviales et dans les formations karstiques. Bien que dans certains cas nous ne pouvons pas parler de fossiles, puisque le processus de fossilisation ne s’est pas complété. A ressortir prés de Tella le gisement de l'ours des cavernes/ situés à la plus haute altitude (1.600m) en Europe occidentale (Ursus spelaeus).

Avda. Ordesa 79. 22340 Boltaña. Huesca. 974 518 025.