Geoparque Unesco

7 Le delta de la rivière Cinca (Morillo de Tou)

Le langage des roches (Morillo de Tou)

Localización: Camino que desciende al pantano de Mediano desde el pueblo de Morillo de Tou.

Coordenadas . 265884 4695595 31 N

Textos Esperanza Fernández (Geopage)

On a l'habitude de dire que les couches de roches qui font partie de notre paysage sont comme les pages d'un livre qui raconte l'histoire de la Terre. Un livre écrit dans les roches avec un langage que les géologues apprennent à déchiffrer. Quelques unes des nombreuses clés de cette langue résident dans l'observation actuelle des lieux où se produisent les processus qui, dans un futur géologique, conduiront à la formation des roches. Un de ces lieux est le barrage de Mediano.

Embalse de Mediano. Fotografía: Ander Gómez.

Comme n'importe que rivière, la Cinca fonctionne comme un collecteur qui transporte l'eau et les sédiments de plusieurs types : solides (graviers, sable, argile et restes organiques) ou en dissolution (carbonate, nitrate, ions de Ca, Mg,...). Lorsque ce collecteur atteint les eaux endiguées du barrage, le convoi se freine et les sédiments se déposent suivant un certain ordre : les particules les plus lourdes d'abord et au plus proche de l'embouchure alors que les plus légères et les ions dissous se sédimentent plus tard et plus loin.

Les montées et descentes du niveau du barrage, les pluies torrentielles, également chargées de sédiments, qui arrivent au barrage, les époques de sécheresse, les animaux qui y habitent ou se déplacent dans son fond... tout est enregistré dans des marques appelées structures sédimentaires. Ces structures peuvent se conserver quand le sédiment se transforme en roche et leur étude donne des renseignements sur les différents évènements qui ont eu lieu dans d'anciens environnements où a commencé à se former la roche.

Certaines structures sédimentaires habituelles qui sont facilement reconnaissables dans le barrage de Mediano sont les suivants.

Couches horizontales

Les sédiments se déposent en couches appelées strates. Chaque strate témoigne d'un épisode de dépôts. Ils se déposent toujours horizontalement, les uns sur les autres, l'inférieur étant le plus ancien.

Par conséquent, lorsqu'on rencontre des strates disposées autrement qu'à l'horizontal on sait que ces roches ont subi un phénomène géologique qui a changé leur disposition originale.

Capas horizontales en el Embalse de Mediano. Fotografía: Esperanza Fernández

Fissures d'assèchement

Quand un sédiment boueux gorgé d'eau se dessèche, il a tendance à se découper en quartier en formant des fissures polygonales. Par conséquent, leur présence dans la roche, nous indique des épisodes d'assèchement à l'endroit où se sont déposés les sédiments originaux.

Grietas de desecación en el Embalse de Mediano. Fotografía: Esperanza Fernández

Ondulations

Ce sont des vagues dans le sédiment qui se forment sous l'action des courants d'eau (ou de vent) qui bousculent les particules du fond.

La forme, la symétrie, la séparation, etc. des crêtes permettent de reconnaître le type de courant qui les a généré. Les roches à la surface ondulée sont très fréquentes dans la région de Sobrarbe. La majeure partie de celles-ci proviennent des dépôts de sable des courants de turbité des environnements marins.

Rizaduras por corriente de agua en el Embalse de Mediano. Fotografía: Esperanza Fernández.

Bioturbation

Les animaux qui vivent dans les fonds aquatiques ou ceux qui traversent les superficies gorgées d'eau peuvent laisser des traces. Quand elles se fossilisent, ces traces sont appelées ichnites et donnent des renseignements sur le comportement des êtres vivants qui ont peuplé la Terre dans le passé. Dans la région de Sobrarbe, les bioturbations issues d'organismes invertébrés, habitants les fonds marins profonds, sont foison.

Huellas de cabra en el fango húmedo del Embalse de Mediano. Fotografía: Esperanza Fernández

Huellas de perro en la arena húmeda del Embalse de Mediano. Fotografía: Ander Gómez

Le saviez-vous….?

Ces structures peuvent se conserver quand le sédiment se transforme en roche et leur étude donne de renseignements sur les différents évènements qui ont eu lieu dans d'anciens environnements.

Bioturbaciones fósiles (en este caso, galerías de búsqueda de comida en el interior de la arena) en una roca empleada en la construcción en la localidad de Aínsa. Fotografías: Ander Gómez..

Fotografías: Ander Gómez..

Bioturbación realizada en el sedimento por un organismo sin identificar que se desplazaba sobre un antiguo fondo marino. Hoy se encuentra en una losa del suelo, en los alrededores de la Iglesia de Guaso. Fotografía: Esperanza Fernández

Recomentations pour la visite au Gèoparc de Sobrarbe-Pirineos:

  • Visites en toute sécurité, expériences inoubliables. Il existe des bureaux de guides partenairesdu Géoparc, où vous pouvez engager des professionnels spécialisés pour faire cos rnados une expérience unique et sans dangers.
  • Respectez les affleurements géologiques. Ne pas arracher de roches, minéraux ou fossiles.

Avda. Ordesa 79. 22340 Boltaña. Huesca. 974 518 025.