Geoparque Unesco

3 Un océan de roches (Guaso)

Un océan de roches (Guaso)

Localización: Mirador del Tozal de Guaso, junto al esconjuradero e iglesia.

Coordonnées . 30T0677471 UTM 4616060

Textos Esperanza Fernández (Geopage)

Ce point de vue est un excellent endroit pour comprendre comment le substrat géologique, produit d'une histoire longue et compliquée, a déterminé le modelé de Sobrarbe. Si nous regardons autour de nous, nous pouvons voir un océan de roches, dans lequel nous pouvons distinguer des paysages variés avec des caractéristiques géologiques et anthropiques particulières.

Vista panorámica del lado oriental, valles del Ara y el Cinca. Fotografía: Ander Gómez.

1) Chaine de montagnes interne

Elle correspond aux parois de roches grises (calcaire) et de roches ocre (grès) que nous pouvons voir en arrière-plan. Elle est constituée de quelques montagnes emblématiques, globalement calcaires, telles que le Macizo de Cotiella, Monte Perdido ou plus proche de nous, Peña Montañesa

Ces montagnes sont formées de roches anciennes, très résistantes à l'érosion, datées du Paléozoïque. En réalité, elles sont les ruines d'une ancienne masse, aujourd'hui presque entièrement détruite, qui forment un relief à cause de l'érosion des roches environnantes. La chaine de montagnes peut être identifiée par sa hauteur, ses escarpements et par l'absence fréquente de couverture végétale.

Peña Montañesa, un relieve de referencia en Sobrarbe. Fotografía: Esperanza Fernández.

As Tres Serols (al fondo) con Sestrales (en la parte anterior). Fotografía: Ander Gómez.

2) Chaine de montagnes moyenne

Elles sont constituées de matériaux plus jeunes, principalement d'âge Eocène, appelés turbidités ou flysch. Deux types de roches s'alternent au sein des turbidites: les marnes, facilement érodées quand elles ne sont pas protégées par de la végétation créant des paysages de ravins ; et les grès plus résistants.

Elles créent des reliefs doux entrecoupés par des vallées étroites avec un couvert végétal et des promontoires occasionnels (tel celui sur lequel nous nous trouvons) là où une couche de grès protège les marnes sous-jacentes.

Nous sommes sur la rive ouest de la rivière Ara, de nouveau dans la chaine de montagnes moyenne. Si on regarde d'ici à droite (Sud) et à gauche (Nord), nous pouvons voir une succession de sommets. Ils sont le résultat de la présence de turbidites, avec une alternance de grès dur et de marne tendre. Sur ce versant, il y a également des dépôts de marnes avec occasionnellement des bancs de calcaire, dans lesquels, les eaux de ruissellement ont produit un paysage marqué par les ravins et des roches dénudées.

Detalle de laderas formadas por rocas de tipo flysch y erosionadas de tal forma que se ha generado un diseño geométrico de cárcavas. Fotografías: Esperanza Fernández

Fotografías: Esperanza Fernández

La colina de Boltaña, donde se edificó el castillo, está formada por la presencia de una capa de arenisca resistente a la erosión y que protege de la misma a las margas que hay bajo ella. Este tipo de colinas es relativamente frecuente en las Sierras Medias. Otros ejemplos sons el lugar donde nos encontramos, en el cual se ha edificado la iglesia y el esconjuradero de Guaso, o el castillo de Morillo de Tou. Fotografía: Esperanza Fernández

3) Zone central

.

Il s'agit de la zone la plus basse à travers laquelle les rivières Ara et Cinca s'écoulent. Les deux rivières ont profité d'une étendue de matériaux plus argileux pour creuser leurs lits. Au-dessus d'elles, sont localisés des terrasses fluviatiles: dépôts provenant des rivières elles-mêmes et formant des zones de tailles et de hauteurs différentes. A première vue, il est difficile de les distinguer mais elles sont soulignées par un contour rouge et peuvent être identifiées par la présence de cultures. Entre elles, est situé le large lit couvert de gravier de la rivière Ara.

Las terrazas fluviales son depósitos dejados por ríos a lo largo de una historia de excavaciones y depósitos, usualmente debida a los cambios climáticos acontecidos durante el Pleistoceno. Hay varios niveles de terrazas y no siempre es fácil reconocerlas a simple vista pero cuando están seccionadas destacan por su perfil ocre-rojo, que contrasta con las tonalidades oscuras de las turbiditas en las cuales el río ha excavado su cauce. Fotografías: Esperanza Fernández

Fotografías: Esperanza Fernández

Las terrazas son lugares habituales de cultivo. Fotografía: Ander Gómez

4) Chaine de montagnes externe

Ce sont les montagnes visibles à l'ouest, au loin vers l'horizon. Elles sont formées par la Sierra de Guara, correspondant surtout à des calcaires éocènes, dans lesquels les rivières ont creusé de profonds canyons.

Recomentations pour la visite au Gèoparc de Sobrarbe-Pirineos:

  • Visites en toute sécurité, expériences inoubliables. Il existe des bureaux de guides partenairesdu Géoparc, où vous pouvez engager des professionnels spécialisés pour faire cos rnados une expérience unique et sans dangers.
  • Respectez les affleurements géologiques. Ne pas arracher de roches, minéraux ou fossiles.

Avda. Ordesa 79. 22340 Boltaña. Huesca. 974 518 025.